Interview de François Robert & Alexandre Giandou

Les commémorations, ou la (re) construction de la mémoire d’entreprise aux XIX-XXème siècles en Rhône Alpes. François Robert & Alexandre Giandou, CNRS – LARHRA

 

Qu’est-ce que les entreprises commémorent et pourquoi?

Il y a plusieurs raisons. Elles commémorent leur date de création mais aussi la sortie d’un produit ou encore la nécrologie. D’un autre côté, les commémorations peuvent servir de prétexte; par exemple la coopérative l’Avenir (fondée en 1919), lors des 20 ans de sa création, produit une plaquette qui n’est qu’une opération de communication publique vers ses partenaires et pour mettre en valeur son savoir-faire. C’est du marketing avant l’heure. Les histoires des entreprises se mettent en place dès le XIXe siècle.

 

Quel est le secteur le plus proléfique en matière de fabrication de la mémoire?

Ce sont surtout les imprimeries et le secteur bancaire. Concernant les banques, il y a l’idée de sécurité, de rassurer les clients.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *